Pièces métalliques

Brosse métallique pour décapage pièces métalliques 4L à restaurer La première étape consiste à réaliser un bon nettoyage avec de l'essence ou tous autres produits permettant aussi de bien dégraisser. Ensuite ces pièces sont décapées à la brosse métallique afin de retirer les éclats de peintures et les écailles de rouille. Et, contrairement aux pièces de ma 4L TL que je brossais à la main, celles de la F4 sont brossées à l'aide d'une vieille perceuse à 2 ronds coincée dans un étau sur lesquelles j'installe une brosse métallique dont la forme est adaptée au besoin. Cela permet d'avoir un gros débit sans me fouler....
Ensuite les pièces sont passées à l'électrolyse avant un dernier passage sous la brosse métallique. J'obtiens ainsi des pièces dépourvues de rouille prête à être traitées et peintes.



Traitement au Rustol Owatrol :
Traitement Rustol Owatrol pièces metal 4L F4 SinparPeinture pièces metal 4L F4 SinparLe Rustol Owatrol est un antirouille pénétrant qui stoppe la rouille et évite la reprise de corrosion.

Les pièces ainsi traitées sont ensuite peintes avec de la peinture glycéro noire (type "peinture à portail") éventuellement diluée au Rustol Owatrol pour une meilleure application au pistolet à peinture.


Frise Rustol Owatrol pièces metal 4L F4 Sinpar
Frisage typique du Rustol
La peinture au pistolet est privilégiée car le Rustol Owatrol n'est pas très (voir même pas du tout) compatible avec la plupart des peintures en bombe et il y a donc de grands risques que le Rustol frise au moment de l'application de la peinture surtout s'il n'est pas assez sec (le séchage à cœur est d'ailleurs particulièrement long et à plus forte raison sur surfaces saines non-oxydées).

Pour éviter ça il est possible d'utiliser du Rustol CIP, proposant une meilleure accroche sur métal sain et étant compatible avec tous les types de peintures. Mais le prix est évidement sensiblement plus élevé, je ne l'utilise donc généralement que pour certaines pièces (trains, châssis, ...).


Traitement au Rustol CIP :
Traitement au Rustol CIP d'un châssis de Renault 4LTraitement au Rustol CIP de pièces de train d'une Renault 4LLe Rustol CIP c'est comme du Rustol Owatrol mais en mieux, en plus d'être un stoppeur de rouille très efficace il fait aussi office d'apprêt phosphatant!
Comme expliqué plus haut je l'utilise principalement sur les pièces "importantes" ou les zones très sensibles à la corrosion (chevauchement de tôle, soubassement, ...).


Frise Rustol Owatrol pièces metal 4L F4 Sinpar Si son principal défaut est son prix (de l'ordre de 30€/L contre seulement 20€/L pour l'Owatrol) l'avantage de ce produit est qu'il est compatible avec tout type de peinture. Il est important cependant de respecter les règles d'application afin de ne pas avoir de mauvaises surprises comme j'en ai fait l'amer expérience...
En effet, j'ai une fois pris la (mauvaise) décision de mettre une seconde couche de Rustol CIP sur des pièces qui avaient reçu leur première couche quelques semaines avant. Or, si j'avais pris la peine de bien lire les instructions, je me serais aperçu qu'il y avait un temps minimum mais aussi un temps maximum à respecter pour l'application de cette deuxième couche!


J'ai donc ainsi découvert que si l'on applique deux couches de Rustol CIP avec plus de 7 jours entre les 2 couches, la seconde n'accroche pas à la première... Du coup avec de la peinture en bombe la seconde couche de CIP frise comme du Rustol Owatrol et avec une peinture glycéro classique (genre peinture à portail), la glycéro et la seconde couche de CIP se décollent ensemble, ne laissant que la première couche de CIP sur la pièce.



Pièces de 4L traitées au Rustol CIP (deux couches) non conforme - A reprendreFrisure de Rustol CIP (seconde couche) malgré ponçage appuyé - Pièce de Renault 4LJ'ai bien essayé de poncer les pièces après coup afin de me débarrasser de la seconde couche de CIP mais rien n'y fait, ça frise toujours aux endroits où il reste 2 couches...
Il faut donc que je me retape toutes les pièces qui avaient reçu 2 couches. Je l'ai déjà dit souvent mais ça fait du bien de le répéter : "Le mieux est l'ennemi du bien".


Remarque :  j'ai aussi fait des tests de peinture (avec de l'apprêt en bombe) sur d'autres pièces où les 2 couches de Rustol CIP avait été appliquées à 5-6 jours d'intervalles et il n'y avait pas de problème d'accroche (même sans déglaçage de la première couche). Comme souvent ce n'est pas le produit en lui-même qui pose soucis mais bien sa mauvaise utilisation (ici le non-respect des temps mini/maxi entre chaque couches). Au final j'aurai mieux fait de perdre 15 minutes à lire la fiche descriptive complète du produit (facilement trouvable sur internet) et/ou prendre un peu de temps à faire des essais...



Réservoir

Réservoir essence 4L Sinpar en cours de restrauration Réservoir essence 4L Sinpar en cours de restrauration Difficile de connaitre l'état du réservoir tans qu'il n'avait pas subit un bon gros nettoyage! Après un bon dégazage (cf. l'article sur la réparation d'un réservoir par brasure à l'étain), il a donc fallu commencer par gratter tout le goudron qui, comme sur le châssis, a surtout tendance à cacher la rouille et augmenter sa propagation.


Réservoir essence 4L Sinpar en cours de restrauration Réservoir essence 4L Sinpar en cours de restrauration J'ai commencé par chauffer les grosses plaques de goudron pour le ramollir et pouvoir le retirer à la spatule puis au torchon très simplement (l'utilisation d'un chalumeau implique donc un dégazage de bon aloi).

Puis je me suis attaqué aux surfaces rouillées ainsi apparue à la brosse métallique et au papier de verre jusqu'au métal sain.


Réservoir essence 4L Sinpar en cours de restrauration Réservoir essence 4L Sinpar en cours de restraurationUne fois le brossage totalement terminé, j'ai bouché les différents orifices afin de pouvoir tester son étanchéité. Un unique trou de 1mm est apparu dans un coin.

A d'autres endroit le métal était très corrodé mais pas suffisamment pour percer.


Le trou dans le réservoir est donc rebouché par brasure à l'étain. La chaleur ayant commencé à faire fondre l'étain du bouchon d'emplacement d'origine de la goulotte je l'ai repris aussi.
Réservoir essence 4L Sinpar brasure étain Réservoir essence 4L Sinpar brasure étain Réservoir essence 4L Sinpar brasure étain

Traitement Restom réservoir essence 4L Sinpar J'ai ensuite traité le réservoir avec un kit de restauration Restom.

J'ai donc commencé par le dérouillage avec le bidon d'acide orthophosphorique du kit (mais cela ne m'a cependant pas semblé d'une grande efficacité) puis j'ai poursuivi avec la résine de traitement, nettement plus efficace même si le traitement est toujours aussi chiant.


Réservoir 4L Sinpar Rustol Owatrol Réservoir 4L Sinpar repeind Après cela un petit coup de Rustol Owatrol au pinceau suivi d'une couche de peinture en bombe après avoir bien laissé le temps au Rustol de sécher (j'ai trouvé une bombe de sous couche grise compatible avec le Rustol).

Il ne manquait alors plus que la jauge, qui était dans un sale état et que j'avais donc mise de côté pour plus tard.




Boitier de direction

Puisque j'ai monté des freins à disques le diamètre des rotules m'a obligé à monter une crémaillère de direction 3ème modèle. J'ai donc ressorti celle que j'avais commencé à reconditionner il y a longtemps (cf. le tutoriel sur la réfection de la crémaillère) pour la finir proprement.
Refection boitier de direction 4L Sinpar Refection boitier de direction 4L Sinpar Refection boitier de direction 4L Sinpar Refection boitier de direction 4L Sinpar



Carter de protection de la boite de la boite de vitesse

Carter de protection de boite de vitesse Sinpar brut après nettoyageCarter de protection de boite de vitesse Sinpar après sablageIl s'agit ici d'une pièce d'origine ayant subi une modification afin de laisser la place au nez de boite Sinpar particulièrement imposant à cause du transfert vers le pont arrière.
J'ai commencé par rendre à cette pièce un aspect a peu près correct grâce à bon sablage. C'est d'ailleurs pour cette pièce spécifiquement que j'ai enfin décidé de me fabriquer une cabine de sablage.


Ensuite j'ai essayé de lui redonner une forme un peu plus normale mais comme il s'agit d'une tôle de plus ou moins 2 mm d'épaisseur, j'ai dû pas mal la chauffer afin de réussir à la travailler. Le résultat n'est pas parfait mais je suis tout de même parvenu à ressortir la plus grosse déformation (qui n'est d'ailleurs pas très visible sur la photo...).
Pour finir j'ai repris les soudures spécifiques à la transformation Sinpar car elles n'avaient pas supporté les mauvais traitements qui avait été infligé à cette 4L par le passé.

Déformation sur le carter de protection de boite de vitesse SinparDébosselage du carter de protection de boite de vitesse SinparReprise des soudures spécifiques du carter de protection de boite de vitesse Sinpar



Klaxon

Coût de la restauration : ≈ 10 €uros (apprêt, peintures, joints, ...) et ≈ 2 à 3 heures de travail
Coût d'un klaxon neuf : ≈ 10 €uros
Intérêt de la restauration ? : le simple plaisir de l'avoir fait soit même (et ouais, c'est un peu con un restaurateur de véhicules anciens...)

Klaxon de Renault 4L à restaurer
Klaxon à restaurer
Démontage d'un klaxon de Renault 4L pour restauration
Démontage
Sablage des pièces d'un klaxon de Renault 4L pour restauration
Sablage
Mise en apprêt des pièces d'un klaxon de Renault 4L pour restauration
Apprêtage / Peinturage
Remontage d'un klaxon de Renault 4L après restauration
Remontage
Klaxon de Renault 4L restauré
Klaxon restauré



A suivre : plein d'autres pièces de toutes sortes, ne manquez pas la suite de mes aventures...